Nom de marque gratuit : ne travaillez plus !


Où chercher l’inspiration pour trouver un nom de marque ?redaction web dijon com digitale

Une recherche avec les mots-clés nom de marque nom de domaine m’a permis de trouver mon bonheur et je t’en livre quelques astuces ici.

 

www.domai.nr C’est la rapidité : saisis tes mots-clefs ou ton nom et il affiche quasi temps réel les disponibilité des extensions.

Le plus : il propose des bonnes idées dans la déclinaison des sous-domaines.

Le point faible : son design pas trop glamour.

 

GoDaddy propose des variations, incluant des mots-clefs, (tech, ) ou des tirets. Même si ses premières propositions sont des .org .com .co, Il offre aussi la possibilité de décliner les extensions par pays, région.

 

En français : le site www.id2nom.com propose de créer un nom, soit à partir d’une syllabe ou d’un mot, soit de laisser faire le hasard.

Le plus : Les suggestions sont francophones, un module propose aussi les noms japonnais.

Le point faible : Quand on a déjà ses mots-clefs, c’est limité.

 

Dans un autre genre : www.panabee.com dont l’interface est rigolote. Ce site permet d’avoir d’autres suggestions.

Le plus : la façon dont il joue avec les lettres : épeler à l’envers, inversion de voyelles etc. 

Le point faible : Sa tendance à faire des troncatures de mots qui n’ont aucun sens. Par exemple : une recherche avec « cockpit » affichera « ockpit »… mais pourquoi ?

 

J’ai ensuite testé : www.blungr.com à l’interface épuré, très facile d’utilisation : on saisit un premier mot-clef puis un deuxième et un thésaurus s’affiche pour proposer d’autres mots-clés. On modifie facilement les noms en jouant avec les options de préfixes et de suffixes.

Le plus : Amusant et rapide

Le point faible : Dommage qu’on ne puisse pas sélectionner d’extension en .fr

 

Parlons suffixes. Je plébiscite www.nameboy.com même si il y a beaucoup de « bruit » dans les suggestions. Les ajouts de mots type tels que : magic, meta, go… peuvent être sympa. Dans la même veine, www.dot-o-mator.com base ses recherches sémantique par domaine (web 2.0, hardware, site marchant, de voyages…).

Le plus : tous ces suffixes permettent d’être créatif

Le point faible : attention à ne pas s’y perdre et se recentrer sur ses objectifs.

 

Ces outils sont bien pratiques, bien que parfois trop anglophones dans l’ensemble. Avoir un coup de cœur et trouver un nom de domaine disponible n’empêchera pas une petite recherche sur la base de données de l’INPI, histoire de vérifier que le nom n’est pas déjà pris.


A propos Elsa

Professionnelle de l’information communication spécialisée dans la gestion des connaissances. J’apporte un ensemble de techniques, de méthodes et d’outils visant à améliorer l’efficacité informationnelle de l’entreprise, la gestion du changement et donc l’efficacité au travail. Je concentre mes actions autour de la collaboration pour dynamiser l’organisation apprenante.

Laisser un commentaire