5 idées pour définir le contenu d’une newsletter


Par où commencer pour faire une newsletter ?

Voici 5 points pour prendre du recul, combler le manque d’inspiration et anticiper la mise en œuvre d’une campagne d’e-mailing.

 

agence communication dijon

« News » Samlevan. Photo Freeimages.com

1. Définir la cible vous permet de toucher les lecteurs

Si vous avez plusieurs cibles, segmentez votre envoi.

A qui peut s’adresser le message ?

  • partenaires d’affaires
  • élus locaux
  • spécialistes
  • clients
  • prospects

 

2. Une newsletter = un contenu ou un appel à l’action

Pour permettre au lecteur de bien identifier votre message et votre identité. Par exemple :

Achetez le cadeau de la fête des pères

Attention, ceci se fait en fonction de la typologie : Cette lettre est-elle de type commercial  / promotionnel, informationnel, relationnel, spécifique à un métier ? Un exemple de contenu phare pour une newsletter relationnelle :

Notre boutique fait peau neuve mais nous sommes ouverts pendant les travaux !

3. Définir le fond

Rédiger une ligne éditoriale : pour définir le contenu. S’agit-il d’un envoi des voeux pour la nouvelle année ? Promotion exceptionnelle ? Profiter des marronniers permet de trouver le thème. Pâques, la rentrée, les saisons…

Quelques truc pour disposer l’information 

L’en-tête (édito ou image) doit répondre aux questions : qui, quoi, où, quand et pourquoi ? Pour optimiser une en-tête de façon responsive web design, référe-toi à cet article de +christophevieira : Preheader d’email : 10 mauvaises pratiques à bannir définitivement 

Le corps du message comprend, en théorie : du texte, des images, et des liens hypertextes. Ces liens vers des url présentent l’avantage de permettre à l’internaute de cliquer pour en apprendre davantage, tout en le redirigeant vers le site. En fonction des liens où il aura cliqué, on comprendra mieux les intérêts du lecteur grâce aux statistiques.

Le footer ou pied de page situé à la fin de votre lettre reprend les informations sur l’expéditeur. Il est de bon ton de reprendre la même couleur que dans le bandeau d’en-tête pour assurer une cohérence graphique. Parmi les mentions à faire figurer :

  • ses coordonnées
  • des mentions légales
  • un lien de désinscription
  • des icônes pour se retrouver sur les réseaux sociaux

4. Définir la forme

 Architecture et gabarit

Les éléments pérennes à faire figurer dans le modèle

  1. le bandeau avec le titre, le logo,
  2. un lien pour visualiser la newsletter en ligne
  3. le numéro de la lettre d’information avec la date,
  4. en bas de page : les coordonnées de contact, l’adresse postale, une adresse mail pour le contact
  5. le désabonnement.

colored pencils

Et pour le design, la couleur ?

Inspirez-vous de votre charte graphique, gardez les mêmes couleurs, reprenez votre logo. Pensez que si votre logo est en haut à gauche sur votre site web, il serait bon de le placer en haut et à gauche sur votre infolettre.

A chaque envoi de la newsletter, garder le même modèle et les mêmes couleurs pour que les destinataires reconnaissent la lettre à chaque envoi.

 

5. Un peu d’ergonomie

  • Pour une meilleure lecture, privilégier l’utilisation de mots-clefs dans les titres.

  • D’après la théorie de la Gestalt, ce qui est groupé et gros est plus visible. Le lecteur est attiré par les caractères de grande taille.

  • Alléger la lecture grâce à l’insertion de liens « lire la suite» qui renvoient vers le site Internet. En évitant le trop-plein d’information, on soigne l’organisation visuelle des pages.

  • Aider à repérer ce qui est cliquable, pour indiquer comment utiliser (titres cliquables en gros, liens « lire la suite en bleu », logo en haut, mentions légales en bas.)

  • Pensez aux contrastes de couleur. Le site www.kuler.com peut vous aider à harmoniser les tons et trouver les couleurs complémentaires. (spéciale dédicace +Sebastien Veyrier)

  • Respecter les codes de rédaction web. Pour mémoire, vous retrouverez quelques recommandations dans cet article pour améliorer la lisibilité à l’écran.

La prochaine étape ? La base de données d’adresse, les cibles, le droit d’utilisation de l’emailing… mais tout cela fera l’objet d’un prochain billet.

 


A propos Elsa

Professionnelle de l’information communication spécialisée dans la gestion des connaissances. J’apporte un ensemble de techniques, de méthodes et d’outils visant à améliorer l’efficacité informationnelle de l’entreprise, la gestion du changement et donc l’efficacité au travail. Je concentre mes actions autour de la collaboration pour dynamiser l’organisation apprenante.

Laisser un commentaire