Comment créer une newsletter ?


Guide pour bien débuter avec l’emailing

La lettre d’information affecte émotionnellement l’utilisateur, en effet, par le fait de recevoir un e-mail dans sa boite de réception, l’utilisateur se sent touché, concerné et impliqué.  Cet article, premier d’une série qui vise à apprendre comment se débrouiller seul avec un logiciel d’édition de newsletter pourrait aussi s’intituler « La newsletter pour les nuls ». Il s’adresse à ceux qui débutent et souhaitent partir du bon pied !

Les objectifs d’une newsletter

  • Informer, mais de façon nouvelle (pour une entreprise qui avait déjà une communication papier, par exemple)
    créer une newsletter

    La newletter, le nouveau courrier des entreprises

  • Susciter l’intérêt en étant original, tout en respectant sa charte graphique et se prévaloir d’une notoriété déjà existante
  • Présenter des savoir-faire auprès d’éventuels prospects
  • Informer les clients de promotions ou de nouveautés.

Sous quel format ?

Un peu de technique, voici les possibilités qui s’offrent à vous.

HTML, PDF, message texte, image ? Ci-dessous, un tableau comparatif de plusieurs formats possibles.

Format

Définition

Inconvénient

Avantage

HTML Langage de rédaction des pages sur Internet. Temps de création et besoin de logiciels spécifiques (Dreamweaver, Nvu ou Kompozer).Éventuels problèmes de compatibilité à l’affichage : la largeur ne doit pas dépasser 600 px. Rendu professionnelGrandes possibilités de mise en forme.Liens dans la lettre et vers le site webE-mail léger
PDF Format de document non modifiable E-mail lourd.Certains utilisateurs ne savent pas ouvrir le fichier ou n’ont pas Adobe Acrobat installé sur leur PC.C’est une pièce jointe, le destinataire a une étape en plus pour lire.Peu lisible à l’écran, doit être imprimé donc « coûte » au destinataire (encre, papier) donc peu écologique. Facile à créer à partir d’un fichier Word.Pas de problèmes de compatibilité à l’affichage.
e-mail en format texte Format e-mail standard, aussi appelé « plain text » Peu de possibilités de mise en forme, on utilise uniquement les espaces, les séparateurs alphanumériques et les majuscules. Pas de gras, pas de taille de police. Format universel qui peut être lu par tous.E-mail léger
e-mail multipart Un format HTML et du « plain text » en même temps pour offrir une alternative au HTML. Nécessité de rédiger deux lettres : une en HTML et l’autre en « plain text » S’adapte aux options d’affichage de courriel du destinataire

 Quelles solutions d’E-mailing ?

  1. Créer la lettre d’information avec des logiciels spécifiques comme Dreamweaver (payant) ou bien Nvu et Kompozer qui sont gratuits, l’héberger sur son site web et utiliser un logiciel de messagerie pour la diffuser.
  2. Faire un document que l’on transforme en PDF, l’insérer dans un courriel et utiliser un logiciel de messagerie pour la diffuser. Cette solution a deux désavantages : si le contenu est long, le PDF fera deux pages. De plus, il est envoyé en pièce jointe et de ce fait on ajoute une étape pour atteindre sa cible.
  3. Créer une image formatée comme une infolettre, l’insérer dans un courriel et utiliser un logiciel de messagerie pour la diffuser. On perd la possibilité d’offrir des liens à cliquer.
  4. Utiliser une application web en ligne ou téléchargeable qui aide à la création, offre la possibilité d’insérer des liens, de visualiser la newsletter sur une page web, de suivre les statistiques comportementales à réception et gère les envois.
  5. Utiliser un logiciel d’e-mailing payant (abonnement ou achat) comme Sarbacane qui offre les mêmes fonctionnalités qu’une application web, mais qui ne limite ni la base de données d’adresse ni la fréquence des envois.

La solution idéale prend donc en charge une base de données d’adresses et peut gérer les envois de masse. Utiliser un logiciel d’e-mailing permet aussi de faire un suivi statistique.

Il existe plusieurs outils pour l’envoi de la newsletter, or en dessous de 500 contacts sur une base de données, on peut se dispenser d’une solution payante.  Parmi les solutions gratuites :

MailChimp MailJet, Phplist, eMailing Pro, EmailVision, Cabestan, Edatis, Experian, Message Business, Mail Performance.

Les deux grands : MailChimp et Phplist

Tous les deux offrent des fonctionnalités particulièrement utiles :

  • la gratuité
  • les nombreux modèles et la possibilité de modifier le design
  • possibilité de gérer des modèles multiples par campagne
  • la possibilité d’abonner un grand nombre de personnes
  • la possibilité d’envoyer gratuitement un grand nombre de newsletters
  • le suivi statistique permettant d’analyser les retombées de la newsletter
  • un lien de désinscription automatique
  • un éditeur HTML
  • la gestion des NPAI
  • la possibilité d’envoyer des e-mails multipart.

Leurs différences :

  • MailChimp offre la possibilité d’avoir respectivement 2 000 abonnés et d’envoyer 12 000 courriels par mois et Phplist ne limite pas son nombre d’abonnés (jusqu’à 100 000) ni le nombre d’envois (jusqu’à 3000 par heure suivant ses paramétrages).
  • Phplist est utile pour tous ceux qui veulent gérer une base de données  avec l’utilisation de critères parfois très complexes.
  • Phplist permet de créer un PDF avec la newsletter que l’on a construite alors que MailChimp n’a pas cette fonctionnalité.

Personnellement, je privilégie l’utilisation des Saas, pour faciliter le travail mobile. Le choix se rétrécit donc à MailChimp et MailJet. Leur fonctionnalités sont très similaires sauf que MailJet est en français.

En attendant, quelle solution d’emailing allez-vous tester ?


A propos Elsa

Professionnelle de l’information communication spécialisée dans la gestion des connaissances. J’apporte un ensemble de techniques, de méthodes et d’outils visant à améliorer l’efficacité informationnelle de l’entreprise, la gestion du changement et donc l’efficacité au travail. Je concentre mes actions autour de la collaboration pour dynamiser l’organisation apprenante.

Laisser un commentaire